10/01/08 – Etudes prospectives : tutorat


Ma soirée d’hier a été sérieusement occupée :

j’ai relu en détail la version de l’étude prospective que m’a donnée Mireille hier après-midi : 48 pages denses et écrites en arial 11…
Elle a fait un très gros travail pour proposer une stratégie de développement à un camping club du Lot sur lequel on lui propose le poste d’adjointe de direction.
Son étude est intéressante et argumentée, mais très peu facile à lire. Mireille a le même point faible que de nombreux autres RET : elle a une forte culture pratique mais une faiblesse dans la rédaction : structuration, synthèsen, fluidité, hiérarchisation, présentation, etc.

Ce matin, j’ai d’abord reçu en entretien Céline qui a besoin de se rassurer : elle veut que je valide chaque phrase ou chaque assertion de son étude.
Elle a, elle, le profil inverse : un bon niveau universitaire, une grande capacité à structurer l’écrit et à synthétiser l’information, mais elle souffre de sa jeunesse et de son manque d’expérience terrain. Elle doute de ce qu’elle dit, elle n’ose pas poser des hypothèses, elle croit que le jury va tout remettre en question par principe…

Mireille est venue ensuite et j’ai passé plus de 2 heures à reprendre avec elle son chapitre « stratégie » pour le re-writer de façon à ce qu’il soit clair, lisible et synthètique.
C’était sans doute un peu douloureux pour elle, mais en même temps tellement important ! C’était un moment concrètement utile et facteur de progression pour sa compétence : je ne pouvais pas « lâcher le morceau » !

Et en plus …. AAAARGGGHH ! Je me suis aperçu que son titrage est manuel : elle n’utilise pas les styles de Word pour hiérarchiser son étude !!! Et sa table des matières, elle aussi, est réalisée manuellement ! Alors qu’il y a 15 jours, je lui avait refait son titrage automatique et sa TDM automatique pour lui apprendre à le faire !!! Il y a des moments où le métier de formateur est trop Tingra !!! 😉
Tant pis, je laisse tomber les styles et la TDM automatique…

Pour la rédaction, c’est en tout cas chose faite : nous sommes toujours en très bonne relation et elle peut préparer les diapos de présentation de sa stratégie de façon simple et efficace.

Et pour clore la matinée, à 12:15 : Stéphane est venu me poser une question stratégique. Il part avec son collègue Denis à 14h00 pour un entretien d’embauche chez Azureva qui a lieu demain matin à Fréjus Ils seront concurrent, mais je crois qu’il y aura assez de postes libres dans cette entreprise courant 2008 pour qu’ils aient chacun un emploi.

Il m’a demandé : « Et toi, si tu allais à cet entretien en temps que candidat… quelle serait la question que tu ne voudrais surtout pas oublier de poser aux recruteurs ?« 
…. mmmmh !
J’ai donc donné mon avis et je crois qu’il est parti rassuré : il avait pensé à tout… 😉

Cet après-midi : organisation de l’examen ! Promis !
🙂
GLP

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :