C’est reparti pour un tour !

L’accueil des 15 RET s’est bien passé, comme de bien entendu… 😉

Ils sont motivés, un brin stressés, sans doute presque noyés sous l’avalanche d’informations qu’ils ont reçu de moi aujourd’hui : je ne sais pas faire court… ! 🙁

En 3 heures, nous avons fait le tour de table de présentation rapide, visité le centre de formation, rencontré rapidement une collègue et ses stagiaires réceptionnistes, détaillé le calendrier des 15 j à venir, détaillé la logique de l’examen, celle des stages en entreprise, mis en place le premier atelier et les trinômes de travail de cet atelier.

Cet atelier est un exercice assez particulier que j’ai mis en place pour RET :
Les stagiaires doivent dès les premiers jours me faire un « cahier des charges » de la formation !

Consigne : rédiger 20 objectifs de compétence détaillés par domaine (commercialisation, gestion, GRH, pilotage des services).

Contrainte : tout doit commencer par « à la fin de la formation, nous voulons être capables de… »

Conditions : 2 demi journées de travail en trinômes, puis une journée entière de restitution de chaque trinôme et un débat avec ma participation. Lors de ce débat, je présenterai ce que j’ai prévu et j’essaierai d’intégrer les modifs pertinentes issues de leurs travaux.

L’objectif réel est très « pédago » :

  • repérer le sens exact de certains mots,
  • identifier le contenu de certains concepts.
  • construire une représentation commune du métier générique RET
  • élaborer une base de vocabulaire commun.

Il s’agit déjà d’un apprentissage, tant sur les concepts que sur les modes de travail collaboratifs et les échanges en grand groupe.

C’est très formateur et on rentre dans le vif du sujet : les débats sont riches sur les contenus utiles ou non, sur la différence entre « savoirs » et « savoirs faire »…
😉

Demain matin, nous écouterons chacun expliquer son projet professionnel, et ce sera aussi un moment « fondateur » pour cette année de travail.

Mais demain sera un autre jour…
🙂
GLP

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :