La VEILLE (semaine 4 du Mooc ITyPA)

Veiller ?

Veiller, c’est faire venir l’information souhaitée automatiquement, en permanence, ne plus avoir besoin de la chercher à chaque fois.

Ce qui suppose d’avoir une idée claire de ce que l’on cherche, de collecter de l’info, de la traiter (je garde ou non ? je la classe comment, etc.) et de l’utiliser.
L’utilisation classique de résultats de veille, c’est de sécuriser des décisions sur les projets, ou de produire des contenus qui seront diffusés. La veille que l’on mène est souvent encore plus utile aux autres qu’à soi-même… mais on échange toujours 😉
Quand je veille, ce qui me prend le plus de temps, c’est la consultation des résultats de veille et leur « curation” (sélection, qualification, publication)

Mais c’est dans cette pratique-là (la curation) que j’apprends, que je comprends, que j’assimile, que je m’approprie les concepts et les connaissances. La veille est donc un temps de plaisir !
Le plaisir, dans la veille, réside aussi dans les échanges qui résultent du partage des résultats de veille.

La curation est une activité de « veille augmentée » :

Sur un thème donné, identifier des sources de contenus (sites, blogs…), trier les contenus les plus pertinents, les présenter et les commenter sur un média web.

Ma veille est à la fois « technologique » et « sociétale »

« Technologique » sur quelques thèmes assez précis (écriture web, elearning/epedagogie, etourisme, etc.)
« Sociétale« , autour de qui se passe dans le monde au niveau géopolitique, au niveau des droits de l’Homme, au niveau de la protection de la planète et du développement durable.

Je veille en me servant de sources variées

  • Les gens que je connais, et en particulier les experts que je connais
  • Le web (au sens pages web)
  • La presse traditionnelle (mais on la trouve en ligne maintenant)
  • des forums (messages et réponses aux messages)
  • des newsletters
  • des fils RSS
  • et, très important, des media sociaux : Google+, Twitter, Facebook, Linkedin, Viadeo,
  • Twitter et Google+ sont des sources/outils de veille exceptionnels !!!

Les outils de veille

source image : Netpublic.fr  http://goo.gl/5R3QW 
Les outils que j’utilise sont tous des outils gratuits
Je ne fais pas de veille commerciale, et je n’ai pas besoin d’outils payants (pas d’urgence et pas de ROI obligatoire)
Ces outils n’ont pas tous la même fonction. J’utilise des outils de recherche, des outils de surveillance, des outils de stockage et des outils de publication/partage. Certains des outils cumulent plusieurs fonctions (Scoop.it)

Pour chercher (avant de veiller)

  • Le moteur de recherche Google (off course…)
  • J’aimais beaucoup Kartoo, qui présentait les résultats de recherche en carte mentale, c’était magnifique et très pratique, mais Kartoo a malheureusement disparu
  • Les courriels : j’échange avec un réseau large de relations personnelles et professionnelles, et une assez vaste communauté d’intérêt et de pratique
Kartoo
Un exemple de résultat de recherche avec Kartoo
Requête saisie : « pedagogie blog« 

Pour faire venir l’info au lieu d’aller la chercher

  • Les alertes de Google-alertes (ou TalkwalkerAlerts) pour des thèmes précis et temporaires, pour explorer un thème, pour rôder des requêtes
  • Feedly ou Netvibes pour suivre les fils RSS de sources essentielles : blogs, sites, newsletters
  • Scoop.it pour traiter des thèmes très précis (principalement ma veille technologique)
  • Des médias sociaux Twitter, Google+, Facebook, Linkedin, Viadeo, Youtube

Pour capitaliser : stocker l’information collectée de façon structurée

  • J’enregistre certaines pages les favoris de mon navigateur, en structurant les dossiers de favoris
  • Je traite de plus en plus ce que je trouve avec un outil de bookmarking (tags, libellés, mots-clefs, mots-clics…) Actuellement j’utilise Diigo, mais j’utilisais auparavant Delicious
    • la possibilité de partage et de collaboration avec Diigo est un vrai plus.
  • J’ai aussi utilisé Pearltree pendant plusieurs années, mais quand la masse d’info devient très importante, l’ergonomie disparaît et ça devient lourd et lent à gérer. Il reste que la présentation des données est superbe

Pour mettre mes résultats de veille à disposition d’autres personnes  (diffuser, échanger, partager)

  • J’utilise surtout Scoop.it : voir le dossier NetPublic.fr  « Comment créer un Scoop.It pour partager une veille »
    Exemple : un Scoop.it sr la pédagogie et le numérique : http://www.scoop.it/t/epedagogie
  • Scoop.it a de nombreux avantages : il me permet :
    • de mettre en place une veille sur un thème déterminée,
    • de sélectionner les sources,
    • de choisir parmi les résultats proposés,
    • et surtout de qualifier les résultats avec un commentaire
    • de les publier de manière très agréable pour le lecteur, comme sur un blog, avec un effort minimum (choix du titre, de la mise en page, de l’image, …)
    • de partager très aisément un « scoop » (article d’un Scoop.it) sur Twitter, Linkedin, Facebook, Google+, Tumblr….
    • …De plus, ce qui ne gâte rien, un Scoop.it est bien « référencé »…
  • Twitter et Linkedin sont des espaces où je diffuse mes résultats de veille (à partir de Scoop.it)
  • Twitter a une rapidité de diffusion et de retours inégalable. Le système des hashtag rend le ciblage de la diffusion efficace et facile : on diminue le “bruit”
    Un hashtag est un mot précédé d’un #, qui sert d’étiquette, qui “qualifie » le message dans lequel il est inséré (au début, à la fin, au milieu… peu importe), et permet de retrouver le message en faisant des recherches sur des mots clefs.

    • Exemple : Je rédige un message sur Twitter qui concerne les MOOCs : « Je suis moi aussi inscrit à ITyPA« 
    • J’y insère le mot clef  « #MOOC” :
      • « Je suis moi aussi inscrit à ITyPA – #MOOC« 
      • ou bien « #MOOC – Je suis moi aussi inscrit à ITyPA« 
      • ou encore « Je suis moi aussi inscrit au #MOOC ITyPA« 
    • et tous ceux qui chercheront les messages concernant les MOOCs n’auront qu’à saisir #MOOC dans leur requête sur Twitter : il retrouveront mon message…
  • Linkedin permet de viser des cibles larges qu’on ne connait pas, mais d’un très bon niveau sur des domaines précis. …Donc d’avoir des retours pertinents
  • Facebook me sert à diffuser mes résultats de veille vers un groupe précis, sur un thème précis. C’est un groupe qui rassemble 150 de mes anciens élèves (formation Responsables d’Etablissement Touristique). Plusieurs membres du groupe apportent des infos sur l’emploi, le métier, le e-tourisme ou le développement durable en tourisme.
  • Google+ … je l’utilise, mais pas tant que ça : ça fait un peu trop d’outils, et G+ est arrivé après Facebook alors qu’il est sur un créneau proche (pour le moment… ). Google+ est très pratique pour diffuser vers des groupes déterminés, comme Facebook, et les cercles de G+ sont plus facile à gérer que les groupes Facebook !
  • Je ré-utilise régulièrement Netvibes, mais surtout quand je veux présenter des résultats de veille à un groupe déterminé pas trop à l’aise avec les outils, pour une formation, un travail collaboratif. Netvibes est plaisant, structuré, souple, rapide à assimiler pour les utilisateurs néophytes.
  • J’ai testé paper.li, mais j’ai arrêté parce que je ne pouvais pas sélectionner l’info aussi facilement qu’avec Scoop.it, que j’avais la sensation de ne pas réellement « avoir la main » et que la publication me semble moins attrayante et ergonomique.
  • Pearltree est un très très bon moyen de publier et partager ses résultats de veille. Pearltree est innovant, différent, attrayant, mais… (voir plus haut)
  • Annotary : lors de la 2ème semaine du MOOC ITyPA, un échange avec Bernard Brunet m’a  fait découvrir Annotary : c’est un mélange de Scoop.it et de Diigo avec un look de Pinterest. Je teste toujours : https://annotary.com/collections/4988/c-mooc-itypa
  • Pinterest : pour publier/partager des résultats de veille type images et videos sur un thème donné, Pinterest est pratique, esthétique et très efficace.
    Un tableaux Pinterest lié au MOOC ITyPA : http://pinterest.com/lepagegilles/mooc/
  • Tumblr : pas encore testé, mais j’ai des amis qui ne jurent que par Tumblr…

Des ressources de qualité sur le thème de la veille

Interview de Marc Rougier, fondateur de Scoop.it

2 réflexions sur “La VEILLE (semaine 4 du Mooc ITyPA)”

  1. Merci pour cet article riche en ressources et cette revue des outils de veille disponibles, tout est fait pour les activités de la semaine 4, y a plus qu’à piocher 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :