Transmettre : communauté d’apprenants


Deux des stagiaires RET 2007 sont venues aujourd’hui passer 2 heures avec les stagiaires RET 2008 qui ont commencé leur formation il y a 15 jours.

Après avoir brièvement présenté les « protagonistes », j’ai pris le large : faire en sorte que la parole soit la plus libre possible.

Ce sont des moments très riches : au travers de ces échanges informels entre anciens et nouveau, une foule de choses utiles et importantes sont transmises : des bonnes pratiques, des mises en perspectives, des approches de la formation, des compréhensions des méthodes pédagogiques, etc.
… Ce sont des éléments essentiels de la « culture » d’un stagiaire Responsable d’Etablissement touristique qui ne peuvent se transmettre qu’entre « pairs ».

« La culture, c’est ce qui permet de comprendre son environnement, d’y vivre et éventuellement d’y créer » (JP Chesné, 1998).

C’est en ce sens que ces rencontres sont des lieux de culture utile pour les nouveaux RET.

Ce qui se transmet le mieux dans ces rencontres c’est :

  • la hiérarchisation des priorités pour les apprenants (faire tri entre ce que demande le formateur tout au long de l’année de stage et ce qui va effectivement me servir)
  • le mode d’emploi du formateur : en fait, ce type que nous ne connaissons que depuis 15 jours, qu’a-t-il dans les tripes ? Quel est son système de valeur réel ? Quelle est la différence entre ce qu’il dit et ce qu’il fait ? Quelles sont ses manies ? etc.

Pour moi, c’est ausi un vrai bonheur de voir ceux-là même qui ont eu parfois tant de mal quelques mois auparavant avec leur formation faire comprendre les problématiques rencontrées à ceux qui arrivent : leur discours est clair, synthétique, dynamique, argumenté …et fondé.

En tout cas merci à eux ! Aux deux filles qui sont venues aujourd’hui comme à celle qui est venue il y a une semaine, comme à tous ceux qui sont passés là depuis des années pour « transmettre » aux « nouveaux ».

C’est dans ces moments là que je mesure l’ampleur du changement qui s’est opéré dans les têtes, un peu grâce à moi.

🙂
GLP

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :