Tweeter efficace

Salut,
Tu as rédigé un tweet (ci-dessous) et tu m’as demandé mon avis sur la façon de tweeter. Je ne suis pas un expert mais je vais te faire quelques suggestions en espérant que d’autres réagissent et corrigent mes imprécisions.
Ton tweet original :
Observatoire fréquentation tourisme culturel http://www.nouveautourismeculturel.com/blog/2010/09/22/les-festivals-frequentation/
(ton tweet compte 126 caractères)

Qualifier un lien
Ton message est peu « qualifié » : tu ne donnes pas un avis, ou une info en dehors du titre, même si ce nom de site-là est déjà signifiant
Tu aurais pu écrire : 
Site de l’Observatoire du #Tourisme #Culturel : très pratique (articles, contacts, actus) http://goo.gl/Vy6Zq 
(ce tweet compte 97 caractères)
Générer des liens courts :

Ton lien était trop long : il te bouffait 83 caractères sur les 140 disponibles. 
Utilise un outil de traduction de liens en liens courts (shorten URL) 
Ton lien « raccourci » : http://goo.gl/Vy6Zq ne fait plus que 19 caractères 
C’est toujours ça de gagné pour « qualifier » ton lien

1 – Les sites raccourcisseur 

2 – Les « plug-in » de navigateurs : j’utilise des plug-in (encore appelés extensions ou modules complémentaires) pour chaque navigateur :

Utiliser un logiciel fait pour twitter 
j’utilise tweetdeck. 

Tweetdeck permet de lire plusieurs flux en parallèle, il a un raccourcisseur d’URL intégré
Utiliser des hashtag 
Sur Twitter, le « # » (hashtag) sert à marquer un sujet ou référencer un mot. Le fait de « tagger » (ou hashtagger) un terme permet aux autres de retrouver ton article et ceux qui traitent le sujet par une recherche sur le terme taggé. 
Par exemple, « #etourisme » au début ou à la fin d’un message (ou même au milieu) indique qu’on parle de etourisme. 
Exemple d’un message qui parle de pédago et qui est « hashtaggé »: 

  • #pedagogie – le blog de T@D : une ressource essentielle sur le #tutorat en #elearning http://goo.gl/YPWWM 

Chercher des collègues sur le thème qui t’intéresse

  • Fais une recherche sur les mots « culture tourisme » et repère ceux qui twittent de façon intéressante. 
  • Abonne-toi à leurs tweets et agis : tu retweetes les messages qui te plaisent, tu leur envoies un message pour avoir plus d’info, etc.

C’est comme ça qu’ils regarderont ce que tu tweetes, qu’ils s’abonneront éventuellement à tes tweets, et qu’ils les retweeteront à leur réseau : effet tache d’huile. 

Tweeter, c’est exactement du « bouche à oreille » numérique.
Tweet
Le pied, avec le web, c’est qu’il s’invente tous les jours
🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :