Tutorat : capitaliser les ressources et travaux

de | 16 décembre 2008


Tutorer des apprenants à distance c’est accompagner des apprentissages.

Si l’on part d’une stratégie pédagogique socio-constructiviste, accompagner c’est aussi s’appuyer sur l’intelligence collective et l’aide des autres apprenants.
L’entraide existe entre apprenants pour autant que les fonctions d’échange et de partage soient mises à disposition dans la plateforme de formation (LCMS)

Le tuteur/formateur a un rôle de faciliteur et de soutien à ces échanges et partages.

Le tuteur est à même de capitaliser sur plusieurs sessions ou années de formation les travaux et les exemples de bonnes pratiques formalisées par les apprenants de différents groupes. Le tuteur a un rôle de pivot dans la mise à disposition de ces ressources auprès des apprenants.

La plateforme a donc une fonction « banque de ressources » et les fonctionnalités qui y facilitent la capitalisation sont importantes : dépôt de fichiers, possibilités d’ajouter des annexes aux post de forum, accès à des contenus de dossiers.

L’ergonomie de l’accès aux ressources est aussi du ressort du tuteur : système de nommage signifiant des fichiers, arborescence des répertoires, type de fichier contenant les ressources (pdf !)

La mise à jour et la maintenance des ressources est une tâche astreignante, au moins annuelle.

Ces tâches prennent du temps :le tutorat n’est certainement pas une sinécure !
😉
Vous en doutiez ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.